Les travaux d’aménagement du parc de la confluence à Auriol ont démarré !

du mardi 23 avril 2019

Les travaux de réduction de la vulnérabilité aux inondations des habitants du quartier des Artauds, de restauration écologique de l’Huveaune et de création d’un cheminement doux (piétons et vélos), ont débuté en fin d’année 2018 avec l’installation du chantier et le traitement de la rive gauche à l’aval du site. Situé entre le parc des Pibles et la RD45, le projet de parc de la confluence devrait voir le jour à l’été 2019 et améliorer le cadre de vie des Auriolais.

 

Principes d’aménagements du parc de la confluence, de la renaturation de l’Huveaune et la réduction de la vulnérabilité aux inondations - Source SIBVH

Ce projet d’aménagement porté par le SIBVH dans le cadre de ses missions GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations), en co-maitrise d’ouvrage avec la ville d’Auriol, est l’un des lauréats des Bouches-du-Rhône à l’appel à projets 2016 de l’Agence de l’Eau. Il bénéficie à ce titre d’un important soutien financier. Le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône est également partenaire financier du projet pour les équipements publics.

Après les abattages d’arbres, réalisés en fin d’année 2018, les premiers terrassements sont réalisés sur la partie aval du site en rive gauche, afin d’abaisser le niveau des berges pour faciliter le débordement du cours d’eau sur le terrain communal et protéger les riverains de la berge opposée - Source SIBVH
Après les abattages d’arbres réalisés en fin d’année 2018, les premiers terrassements sont effectués sur la partie aval du site en rive gauche, afin d’abaisser le niveau des berges pour faciliter le débordement du cours d’eau sur le terrain communal et protéger les riverains de la berge opposée
Mise en place d’un boudin anti-pollution et de cages gabions remplies de pierres et entourées de géotextile coco en amont du seuil des Pibles, afin de limiter les matières en suspension à l’aval,générées par le terrassement en berge, Source : SIBVH
Mise en place d’un boudin anti-pollution et de dispositifs visant à limiter la diffusion des matières en suspension vers l’aval, générées par le terrassement en berge

Les entreprises retenues par le Syndicat dans le cadre de ce marché public de travaux sont Vinci et la Compagnie des Forestiers. La maîtrise d’œuvre est assurée par la société Riparia.