En cas d’inondation

La photographie montre l'Huveaune en crue à Saint Menet : on y voit le cours d'eau presque à raz bord en rive droite, sur la rive gauche il y a des maisons protégées par un mur

L’Huveaune en crue à Saint Menet en 2008 – Source : SIBVH

 

Que vous soyez particulier, élus, chef d’entreprise, gestionnaire d’un camping, il est essentiel de connaitre les bons gestes à adopter en cas d’inondation. Cette page est dédiée à ce sujet.

Les éléments ci-dessous sont issus de la campagne de sensibilisation quant aux inondations sur l’Arc Méditerranéen menée par les ministères de l’intérieur et de la transition écologique et solidaire.

Les informations complètes sont disponibles sur le site du ministère à l’adresse suivante : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/campagne-pluie-inondation

Chaque année, les 15 départements de l’arc méditerranéen connaissent des épisodes de pluies intenses pouvant conduire à des crues soudaines : l’équivalent deplusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures. Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement durant la période de septembre à mi-décembre.

 

 

Une mission interrégionale pour la coordination de la prévention des risques d’inondation sur l’arc méditerranéen a été créée par le Préfet de Zone de Défense et de Sécurité Sud depuis le 1er juin 2017.
Cette mission est placée auprès de la direction de la DREAL PACA qui est également DREAL de zone.

« Elle a pour objectif d’améliorer la performance des dispositifs de prévention des risques d’inondation et d’assurer une cohérence zonale dans la mise en œuvre opérationnelle sur l’ensemble de l’arc méditerranéen. Pour cela, elle veille à un travail interministériel et multipartenarial en favorisant notamment les synergies entre les acteurs de la prévention et de la protection civile. » Source : DREAL PACA – http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr

 

Ci-dessous, vous trouverez une panoplie d’outils : vidéo et documents, vous permettant de vous renseigner sur le sujet et de savoir quoi faire en cas de crue ! 

 

 

 

Liens utiles

Les pluies méditerranéennes intenses : qu’est-ce que c’est ?

Les régions de France les plus exposées à des pluies diluviennes pouvant apporter plus de 200 mm d’eau en une journée se situent principalement en bordure de la Méditerranée, même si le phénomène a déjà été observé sur d’autres départements de la moitié sud de la France. 200 mm, c’est environ le tiers de ce qui tombe en moyenne à Paris en un an !

Ainsi, trois à six fois par an en moyenne, de violents systèmes orageux apportent des précipitations intenses sur les régions méditerranéennes, du Roussillon à la Provence, en passant par la vallée du Rhône.
Ces épisodes méditerranéens sont liés à des remontées d’air chaud en provenance de Méditerranée qui peuvent générer des orages violents, parfois stationnaires. Ils se produisent de façon privilégiée en automne, moment où la mer est la plus chaude, ce qui favorise une forte évaporation. Plus la température de la mer est élevée, plus les risques d’orages sont importants. L’arrivée d’air froid en altitude est également un élément concourant à l’intensification de la convection.

Quelques épisodes parmi les plus violents et les plus marquants des trois dernières décennies :

  • Le 3 octobre 1988 à Nîmes : 420 mm tombent en moins de 12 heures, c’est-à-dire l’équivalent de 6 mois de pluie, concentrés sur Nîmes.
  • Le 22 septembre 1992 à Vaison-la-Romaine : ce sont près de 300 mm (l’équivalent de 3 à 4 mois de précipitations) qui se sont déversés en 5 heures seulement en amont de Vaison-la-Romaine, provoquant une crue éclair de l’Ouvèze. Le phénomène a été fortement aggravé par des vents atteignant les 120 km/h sur le Vaucluse.
  • 15 juin 2010 dans le Var : 461 mm à Lorgues, près de Draguignan en moins de 12 heures (soit l’équivalent de la moitié de ce qui tombe habituellement en une année). La Nartuby atteint les 440 m3/s à Trans-en-Provence (4 km en aval de Draguignan), à comparer avec les crues de novembre 2011 (106 m3/s) et de novembre 2000 (98 m3/s).
  • L’automne 2014 s’est distingué par la persistance remarquable de situations fortement perturbées sur les départements méditerranéens, des Cévennes et de la Côte d’Azur conduisant à un nombre record d’épisodes (depuis 1958) entre le 16 septembre et le 30 novembre (9 épisodes).
  • Le 3 octobre 2015, l’ouest des Alpes Maritimes est touché : 195 mm à Cannes et 178 mm à Mandelieu en 2 heures. La Siagne à Pégomas dépasse les 230 m3/s, alors qu’elle atteint rarement les 100 m3/s et le Loup monte à 135 m3/s à Villeneuve-Loubet, alors qu’il dépasse rarement les 30 m3/s. Cet épisode démontre que ce n’est pas seulement la hauteur totale des précipitations qui importe, mais aussi les intensités maximales atteintes et la vulnérabilité des territoires concernés.

Bien préparer son kit de sécurité !

Dans une situation d’urgence, les réseaux d’eau courante, d’électricité, de téléphone peuvent être coupés. Préparez-vous à vivre de manière autonome quelques jours (3 jours) avec certains objets essentiels. Le kit de sécurité sera placé dans un endroit facile d’accès pour pouvoir le récupérer plus rapidement possible.

Le kit de sécurité se compose de:

  • Radio et lampes de poche avec piles de rechange
  • Bougies, briquets ou allumettes
  • Nourriture non périssable et eau potable
  • Médicaments
  • Lunettes de secours
  • Vêtements chauds
  • Double des clés
  • Copie des papiers d’identité
  • Trousse de premier secours
  • Argent liquide
  • Chargeur de téléphone portable
  • Articles pour bébé
  • Nourriture pour animaux

Je note les numéros utiles:

  • Ma mairie
  • 112 ou 18 Pompiers
  • 15 SAMU
  • 17 Gendarmerie, Police

Je connais les niveaux de vigilance :

  • Jaune: phénomènes localement dangereux
  • Orange: phénomènes dangereux et étendus
  • Rouge: phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle

Le niveau d’alerte concernant les risques de crues des cours d’eau est visualisable au lien suivant : https://www.vigicrues.gouv.fr